gratuitement

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

21 juillet, 2014

La révolte vient de loin : où va l’alliance des Bonnets rouges ‘

Classé dans : actualitas dimanche — gratuitement @ 13:22

SPERED DIEUB le Vendredi 6 decembre 2013 A l’origine malgré un mouvement national bien moins négligeable que la mouvance bretonne actuelle les algériens ne demandaient pas l’indépendance mais revendiquaient le droit d’être reconnus comme citoyens à part entière ,dans ce sens même si ce n’est pas le même cas de figure les bonnets rouges dans leur ensemble ne demandent pas pour le moment l’émancipation de la Bretagne mais le droit de vivre travailler et décider au pays et libérer les énergies ,La conception jacobine hypocrite d’égalité des territoires est en fait une prime à la centralité qui bénéficie à l’ile de France et maintenant à d’autres métropoles confortant le caractère hégémonique du pouvoir parisien ,donc l’égalité théorique produit en fait de l’inégalité et ce n’est pas d’aujourd’hui bien entendu ,seulement sous l’ancien régime à la limite cette hégémonie francilienne avait le mérite d’être évidente et non sournoise comme par la suite .Donc suivant les concours de circonstances et l’évolution de la crise il se peut que cette fronde bretonne suive un processus comme celui qui amené dans des conditions atroces de part et d’autres à l’indépendance de l’Algérie Vu l’enjeu géopolitique stratégique alimentaire (la Chine a faim….) que représente la Bretagne sur le plan européen voir mondial oui ce début de révolte pacifique pourrait avoir un destin cataclysmique et je suis certain qu’à Paris il y en a qui en sont bien conscients Ar Vran le Vendredi 6 decembre 2013 Attention ne nous trompons pas de combat.

Mais plus globalement il ne faut pas être surpris les intermittents dépendent du système alors ils craignent que que leur statut soit revu à la baisse en cas de coupes dans les dépenses publiques ce qui serait le cas s’il y avait un allègement de la pression fiscale ,en général ils sont proches des écolos alors que sur le plan agricole cette fronde est interprétée à tort ou à raison comme une revendication de dérèglementation ce qui favoriserait la concentration des élevages ,il y ajustement eu un fest deiz à Trébrivan contre les élevages industriels récemment ou étaient effectivement présents des artistes de renom ,certains ne sont pas non plus à une contradiction près puisqu’ils étaient présents à Karaez !!!mais c’est aussi leur droit Quand aux bagadou cercles leur activité dépend aussi des subventions sans généraliser il y a une perte de sentiment breton dans ce milieu parfois déconnecté de nos enjeux économiques et politiques , cependant beaucoup comme dans le milieu des sonneurs de couple et chanteurs sont dans une position attentiste ,mais la nouvelle loi prévue sur le bénévolat si elle mise en oeuvre serait un élément décisif pour faire basculer ce milieu du coté des bonedou ru voilà Iffig pourquoi il faut faire attention de ne froisser personne Quand aux autres chanteurs de renom je ne sais pas  »’

le fait que l’on ne peut pas se proclamer indépendantiste en Bretagne est une grave anomalie résultat d’un délit d’opinion entretenu pernicieusement c’est un comble pour le pays auto proclamé des droits de l’homme Pire cela est malsain et interdit le débat car il peut y avoir des gens opposés à cette idée pouvant exposer en toute bonne foi des arguments valables et qui pourraient même rendre service à la question bretonne comme dans d’autres domaines, car la règle veut que quelque soit sa position on a tendance à ne voir que les avantages des idées que l’on propose et pas les inconvénients D’autres réticents qui peuvent avancer leurs inquiétudes sans compter ceux qui se posent des questions à ce sujet n’étant pas forcément non plus très passionné par cette cause Léon-Paul Creton le Samedi 7 decembre 2013 Des militants politiques dont je fis partie (udb) durant les années 70 /80 collèrent des affiches pour des groupes et chanteurs « engagés », et pour le parti, et « la cause »& bien entendu : Gilles Servat, Alan Stivel, Gweltaz ar Fur,Tri Yann, Glenmor par exemple& Ces chanteurs et groupes qui par les thèmes et accents de leurs chansons réveillaient tout doucement la conscience, la réflexion bretonne, ainsi qu’ils stimulaient le militant de base comme mézigue qui passait une bonne partie de ces soirées et nuits à coller, puis le moment venu participait à l’organisation des soirées et concerts par lesquels en même temps les ARTISTES construisaient leurs carrières (tous n’ont pas totalement réussi).

SPERED DIEUB le Dimanche 8 decembre 2013 La Bretagne est un pays qui a pris naissance à l’ouest de la péninsule il s’est étendu progressivement jusqu’aux limites actuelles ,il aurait pu rester plus restreint ou plus étendu (le Cotentin en plus ) comme du temps de Salomon Le fait que les ducs avaient tendance à regarder toujours plus vers l’est en favorisant déjà la haute Bretagne est un élément qui a fragilisé l’état breton Aujourd’hui au-delà de la question de la réunification se pose celui de la fracture territoriale renforcé par la métropolisation dans ce sens Rennes et Nantes vont se rejoindre formant un axe avec Angers cette configuration pourrait sonner le glas de la notion même de Bretagne ,qui s’il elle veut survivre dans cet ouragan doit se rééquilibrer géographiquement vers l’ouest en retrouvant sa vocation maritime tout du long de son espace maritime en favorisant les axes nord sud (mise à deux fois deux voix de Lorient Roscoff par exemple ) pour désenclaver le kreiz Breizh vers les ports et aéroports La question de sa capitale administrative se posera également eugène le tollec le Dimanche 8 decembre 2013 Ne peut-on trouver ou construire en France,une pensée qui ne soit pas politique comme actuellement,mais qui soit pour l’homme dans son espace de vie…un élu serait élu que sur ce nouveau concept de société.

Source: Continue reading »

 

lacannedegrandpere |
Referencement Internet: Le ... |
simpls |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FUN-COOL!!
| agenced2m
| Le référencement